Le point sur les chèques

Le chèque est un moyen de paiement permettant de régler des achats sans utiliser d’espèces. Le chèque présente l’avantage de pouvoir être utilisé entre des particuliers contrairement à la carte bancaire qui n’est utilisée que pour des échanges commerciaux. En France, le chèque est très utilisé par comparaison à d’autres pays européens. Ceci s’explique notamment par la gratuité française des chéquiers.

Comment ça marche

Les chèques sont délivrés par les banques ou les établissements financiers sous forme de chéquiers comportant une trentaine de chèques numérotés. Le chèque se détache du chéquier en laissant un talon permettant de noter la date, la somme et le nom du bénéficiaire. Très exceptionnellement, un usager peut remplir un chèque à partir d’une feuille libre, à condition de noter toutes les informations nécessaires et d’y être autorisé par contrat.

Pour utiliser son chèque l’usager doit remplir soigneusement :

-le montant à débiter en toutes lettres ;

-le montant en chiffres ;

-le nom du bénéficiaire ;

-le lieu de la transaction ;

-la date de la transaction ;

-sa signature.

Le problème du compte débiteur

En réglant un achat avec un chèque, l’usager doit disposer de suffisamment de crédit sur son compte pour que la transaction soit recevable. En effet, si le solde du compte est débiteur, c’est une émission de chèque « sans provision » Ceci est strictement interdit et lourdement sanctionné. Dans ce cas, la banque refuse d’honorer la transaction et celle de tous les autres chèques. Ensuite, elle envoie une lettre recommandée demandant à l’usager de lui rendre tous ses chéquiers et de ne plus payer avec des chèques. Seul le caractère de survie alimentaire d’un achat avec un chèque et dans la limite de 15€, pourra être accepté exceptionnellement.

Après l’injonction de la banque pour émission de chèque sans provision, l’usager doit régulariser au plus vite sa situation.

Les pénalités dues après un rejet de chèque sont de :

-5 € pour un chèque de moins de 50 € ;

-22 € par tranche de 150 € ;

-Multipliées par 2 si l’usager à déjà procédé à trois régularisations pendant les trois derniers mois.

L’utilisation des chèques à l’étranger

Il n’est même pas conseillé d’utiliser des chèques dans la zone euro tant les frais prélevés par les banques sont rédhibitoires. Si vous voyagez, utilisez plutôt des traveller’s chèques établis en euros ou en dollars US. Vous pourrez les échanger très facilement dans une monnaie locale.

Que faire si je reçois un chèque

Pour bénéficier d’un chèque il faut être titulaire d’un compte bancaire. Aussi, le chèque doit disposer :

-de l’ordre du bénéficiaire ;

-des informations d’endossement notées au dos du chèque (numéro de compte et signature du bénéficiaire).

Que faire après la perte ou le vol d’un chèque

Si vous êtes victime d’un vol ou simplement si vous avez perdu un chèque, vous devez faire immédiatement opposition. Contacter votre banque pour initier la procédure et déclarer le vol à la police. Ensuite, vous devrez obligatoirement formuler la demande d’opposition par écrit à la banque.

Les types de chèques

Il existe des types de chèques différents :

-le chèque barré ;

-le chèque non barré ;

-le chèque certifié ;

-le chèque de banque ;

-le chèque emploi service universel ;

-le chèque transport.

Des articles à lire sur cette banque

Une promotion des plus avantageuses sur le Compte Epargne Vacances BNP Paribas

Ayant bien compris, depuis longtemps déjà, que la relation clients doit être  entretenue dans les meilleures conditions, le grand groupe bancaire BNP Paribas a donc développé une gamme de produits (Lire la suite…)

L’assurance scolaire sans souci de BNP Paribas

La rentrée des classes commence bien avec BNP Paribas qui propose une assurance scolaire très aboutie. En prime, 4 places pour le Parc Astérix sont à gagner toutes les 1000 (Lire la suite…)

Les différentes banques en ligne qui proposent un compte courant